Toute l'actu de Pascal Gasquet

PASCAL GASQUET EST DE RETOUR...

ET IL SE LA JOUE SOLO !

Scene 4

Après plus de quinze années où il a inlassablement enchaîné albums et concerts avec son groupe, Pascal était venu au bout d’une aventure, comme si une parenthèse se refermait d’elle-même.
 
Le chroniqueur littéraire et musical Eric Naulleau disait bien de lui, sur Paris Première en 2010, qu’il était, en dehors des modes, un artiste authentique enraciné dans une musique profondément blues-rock mais avec toute sa spécificité de chanteur français qui a des choses à dire et qui les dit bien.

Elliott Murphy, compagnon de route de Springsteen, avec qui Pascal a plusieurs fois partagé la scène, lui a permis d’intégrer ce club très fermé (surtout pour un artiste français)  des songwriters qui sont avant tout des artisans de la chanson qu’ils soient au sommet… ou qu’ils se produisent dans leur région !

Pour ne pas se répéter, pour aller de l’avant, il fallait du temps, ne pas hésiter à se remettre en question quitte à opérer une rupture artistique et se tenir loin des micros pendant plus de trois ans : en juin 2015, Pascal pensait sincèrement ne plus remonter sur les planches.

C’est l’écriture qui a été le moteur de ce retour et puis la voix et ce besoin physique de continuer à être un passeur d’énergie et d’émotions.

Ce nouveau concert, il le conçoit à la fois comme le dernier et le premier : il n’a aucune contrainte, aucun plan de carrière, il ne fait ça que pour donner et prendre du plaisir, ce sera donc au public de décider s’il y doit y avoir une suite…

Son luxe a été de pouvoir répéter ce projet chez lui pendant plus d’un an, de peaufiner chaque nuance, de donner le meilleur de ce qu’il peut donner, en toute simplicité.

Un savant dosage de nouvelles chansons inédites et d’anciennes revisitées pour un petit homme tout seul à la guitare dans un halo de lumière.

Intimité, proximité, oui mais toujours avec cette énergie rock que Pascal ne peut (et ne veut surtout pas !) renier.

Beaucoup de travail sur les sons, des percussions aux pieds, quelques boucles rythmiques, un harmonica… juste ce qu’il faut pour que l’émotion passe dans chaque mot, dans chaque inflexion de voix.

Scene 5

LES DEUX PREMIERES SE SONT JOUEES A GUICHET FERME

AU TELEMAC THEATRE DE NIMES

LES 10 et 11 NOVEMBRE 2018 : MERCI A TOUTES ET A TOUS !

CE QU'EN A DIT LA PRESSE :

Midi libre 9 11 2018 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SI VOUS SOUHAITEZ ACCUEILLIR LE CONCERT DE PASCAL GASQUET

Contactez vite l'association BLEU CARAVANE

bleucaravane@gmail.com ou au 06 65 44 64 17

Pascal souhaite privilégier les ambiances intimes et chaleureuses...

Pascal peut se rendre "à domicile" pour des concerts privés (maison, jardin, cour...)

Les conditons sont donc adaptables à tout plein de configurations...

l'essentiel restant le plaisir et le partage !

Soyez curieux et appelez-nous !

Affiche imprimeur 1

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUVENIRS... SOUVENIRS

midi-libre-13-04-2013-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A PROPOS DE  L'ALBUM TAILLE DANS LE ROCK

premiere.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ERIC NAULLEAU SUR PARIS PREMIERE

« Je suis amoureux de cet album. D'abord parce qu'il fait partie d'une famille qui m'est chère, dans la mouvances des Graham Parker, Southside Johnny, Eric Burdon, Dr Feelgood... Et il y a tout : le rock, le blues, une voix rauque, rockn'roll, des textes en français qui sonnent juste, qui sonnent plein et dieu sait si c'est difficile de faire du rock en français. Et en plus il y a la conviction, l'authenticité. C'est quelqu'un qui est très discret, qui produit souvent lui-même ses albums. C'est une véritable découverte. Moi j'écoute ça en boucle depuis 15 jours ».

 Le BLOG DE FRED HIDALGO (ex CHORUS magazine) 

 " Cinquième album taillé dans le rauque pour la voix, le rock et le blues pour le genre, d’un ACI nîmois attachant qui taille sa route depuis une vingtaine d’années. Pascal Gasquet & Co, c’est Bernard Giquet aux guitares électriques et claviers, Olivier Arnardi également aux claviers, à la basse et à la guitare slide, Steve Belmonte aux drums et le chanteur lui-même à la guitare acoustique et à l’harmonica. Famille Paul Personne, pour vous donner une idée. Ça sonne du feu de Dieu, sans exclure la ballade en tendresse (clin d’œil amusé, mine de rien, à un certain Aragon) : « Je suis ton homme à rien faire / J’ne suis pas sur cette terre / Pour être une bête de somme / La flemme est l’avenir de l’homme / […] Mais un jour il y aura la guerre / C’est ainsi que vivent les hommes / Et tous ces insectes éphémères / Effacés d’un coup de gomme… » Les textes, on le voit, sont signifiants (oui, le contraire d’insignifiants)(...). Aimerez-vous un peu, beaucoup, énormément… pas du tout ? Moi, comme dit l’autre, j’adore !" 

RADIO CLUB, ALAIN STIEVENARD, chroniqueur 

« Le CD de Pascal Gasquet débute par un titre pamphlétaire : « Y a quelque chose dans l’air ». Cette puissance de dénonciation sur fond de rock classique ou de blues et de folk est rare. Voilà un artiste qui ne hurle pas, qui décape avec un gant de velours(...). Contrairement à nos groupes actuels de rock, la musique de Pascal Gasquet est mélodique et non mathématique et la quête de la qualité se retrouve dans les thèmes abordés qui concernent essentiellement l’avenir de l’homme. Le tout se termine par une grande leçon d’amour du prochain. Tout sonne juste dans cette production qui mérite une attention particulière de la part des programmateurs et des tourneurs ».

 

ET ALORS, ON PEUT ECOUTER UN PEU DE MUSIQUE ?!

Vous n'entendrez pas de captation de Pascal Gasquet se la joue solo...

parce qu'il n'y en a pas eu et parce qu'il n'y en aura pas...

parce que c'est un concert qui se vit !

Quelques souvenirs musicaux, quand même, sur youtube :

murphy-gasquet-13-04-2013-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mona Lisait (répétition 2018)

Crépuscule (adaptation d'Elliott Murphy

Le duo avec Magik Léo "Navire sans capitaine"

(toujours en guest sur le nouveau concert)

Le Cosy Concert de Noël 2013 !

 

Scene 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédits photos : Malo Gasquet, Armelle Maury

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 
Vous êtes le 32 029ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site